La générosité envers Haïti se poursuit

Publié le par Dugas

La catastrophe qui s'est abbatue sur Haïti a suscité une vague de générosité à travers le monde entier. C'est comme si nous étions devenus une grande famille. Cela confirme ce qui confirme ce que l'on entend souvent que la planète est devenu un grand village.

Haiti-005.jpgDans nos régions diverses activités en vu de ramasser des fonds ont lieu. Dimanche dernier le 24 janvier  il y eut un concert bénifice au profit des sénistrés. Nous y avons céléré la vie. À la fin du concert on nous annonce que 16 000$ ont été recueillis mais l''animateur  René Cormier tout en remerciant la foule pour leur généreuse participation, annonce que les organisateurs avaient prévu 18 000$. Il invite donc la foule à déposer un don à la sortie de l'église. Ce qui à permi de ramasser 20 000$ en tout.
Haiti-004.jpg
Des Haitiens de la région ont participé soit en interprétant des chansons du pays ou encore comme monsieur Max qui nous a fait l'histoire de HaÏti. Pour l'ocasion le père Zoël avait écrit un très beau texte que je vous présent ici.

Texte de Zoël:

Solidarite-A-H


Haïti

 

 

Haïti, belle comme une perle blottie au fond de ton histoire.

Les Antilles sans toi sont sans éclat

Et voilà que la terre tremble et tout s’effrite comme un château de sable.

Haïti, je te cherche dans ton passé mais ton présent te rend attirante

car seule la souffrance peut rassembler quand on oublie les pleurs des pauvres.

 

Haïti, tu berçais tes enfants quand les rumeurs des flots pouvaient t’atteindre

Maintenant la belle musique qui te revient est un lamento des gens disparus.

Pourquoi tout cela?

Que de questions sans réponse mais que de nombreuses réponses arrivent de tous les continents quand les cœurs sont touchés.

 

Haïti, tu seras encore plus belle dans le souvenir des victimes à jamais retrouvées.

Chaque jour, on lira les pages de ton histoire unique et si terrible et nos larmes ne pourront jamais assez couler pour partager une telle douleur.

Haïti, fille du soleil et des nuits  sans étoiles pour retrouver dans les yeux des tiens la lumière de la résilience devant l’impossible.

 

Haïti, je voudrais te bercer dans mes bras avec la tendresse d’une mère qui retrouve son enfant marqué par les affres de la vie.

Je te bercerais avec des chants créoles plus vrais parce comme toi, ils me disent ton besoin d’un bonheur à partager.

Enfin je te laisserai partir car le monde a tellement besoin de ces vies fortes qui sont marquées par la force de la douleur.

Tu seras toujours la perle des Antilles avec des reflets qui nous renvoient comme un doux murmure ta grande beauté.

Haïti, un mot, une musique et enfin un silence qui nous dit qui tu es!

Haïti!

 

Zoël Saulnier,ptre

Le 18 janvier 2010

Publié dans Actualité religieuse

Commenter cet article

Daniel LeClair 27/01/2010 13:06


L'Acadie n'est plus un peuple de l'histoire. Elle est d'actualité en participant à soulager le malheur des autres. En regardant les enfants dûment adoptés quitter leur pays d'origine, je me suis
demander si ce n'est pas une nouvelle forme de déportation.
Merci pour ce texte.


Dugas 27/01/2010 14:01


Bon matin Daniel,
tu as raison, l'Acadie n'est un de l'histoire elle est encore très vivante et présente. Quant aux enfants j'ai le même sentiment à la fois je me dis que ces enfants auront une vie meilleure, je
l'espère mais de l'autre côté la question que je me pose l'Avoir quIls auront ici est-il plus important que son milieu d'origine. Comment ces enfants réagiront-ils dans 20 ans?
N'est-on pas en train de vider le pays de forces importantes. Tout cela c'est le temps qui nous le dira.